Parlons musĂ©es; Rome #4

Cela fait (trĂšs) longtemps que je n’avais pas rĂ©digĂ© un article concernant les musĂ©es de la CitĂ© Eternelle. Malheureusement j’ai visitĂ© de nombreux musĂ©es avant d’avoir mon nouvel appareil photos et la qualitĂ© des anciennes (surtout pour les photos d’intĂ©rieur) n’est pas terrible et elles ne sont pas vraiment exploitables. Il y a donc plusieurs endroits oĂč il faudrait que je retourne mais je manque de temps et les musĂ©es ne sont pas tous gratuits. Mais je me rattrape (au moins pour aujourd’hui) en vous Ă©crivant celui-ci. C’est parti :).

IMG_8763
Visione del beato Amedeo Menez de Sylva – Pedro Fernandez da Murcia

Le premier musĂ©e se trouve dans le Palazzo Barberini (12€) dont la construction commence en 1627 par Carlo Maderno et son neveu Borromini. Ce dernier, Ă  la mort de son oncle, collabore avec Bernini qui terminera seul la construction du palais en 1633. Ce palais fut commandĂ© par le Pape Urbain VII, lequel demandera Ă  Pierre de Corto de rĂ©aliser la fresque « La Gloire des Barberini » sur le plafond du grand salon. Le palais sera confisquĂ© par le papa Innocent X Ă  la mort d’Urbain VII puis rendu Ă  la famille Barberini en 1653. En 1949 l’Etat acquiĂšre le bĂątiment et y installa la Galleria Nazionale d’Arte Antica. A noter que c’est ici que le 4 novembre 1950 fut signĂ©e la Convention EuropĂ©enne des Droits de l’Homme.

Le second musĂ©e est consacrĂ© Ă  l’Ɠuvre du sculpteur Pietro Canonica: Museo Pietro Canonica (gratuit). Dans des documents datant du 17Ăšme siĂšcle la maison est citĂ©e sous le nom de Gallinaro oĂč Ă©taient Ă©levĂ©s des autruches, des paons et autres volatiles pour fournir en proies la Famille Borghese lors de la chasse. AprĂšs ĂȘtre utilisĂ© comme bureaux administratifs le bĂątiment est abandonnĂ© en 1919 aprĂšs un incendie.  En 1926 l’ensemble est confiĂ© Ă  Pietro Canonica qui y exposera ses Ɠuvres.  AprĂšs le mort de l’artiste en 1959 et celui de sa femme en 1987 les meubles de la rĂ©sidence seront confiĂ©s Ă  la ville de Rome comme il le souhaitait.

IMG_7003IMG_6977IMG_6978

Le dernier musĂ©e que je vous prĂ©sente est un ensemble de musĂ©es d’art et d’archĂ©ologie: les Musei Capitolini. La fondation du musĂ©e remonte Ă  1471 lorsque le Pape Sisto IV fait donation de 6 statues de bronze (dont la cĂ©lĂšbre Lupa) au peuple romain. Cela classe ces musĂ©es parmi les plus anciens du monde. Les premiĂšres Ɠuvres furent exposĂ©es dans ce qui est appelĂ© le Palazzo dei Conservatori. Afin de mieux gĂ©rer l’organisation et l’exposition des Ɠuvres de plus en plus nombreuses fut crĂ©Ă© le Palazzo Nuovo en 1654. Mais ce n’est qu’en 1734 que l’Ă©difice ouvre au public. La majoritĂ© des Ɠuvres exposĂ©es sont liĂ©es Ă  la ville de Rome mĂȘme ou ses alentours.

SAM_7962

Vous avez dĂ©jĂ  visitĂ© l’un de ces musĂ©es? Sinon le(s)quel(s) voudriez-vous visiter?

Des bisous,

Amandine

4 commentaires

  1. Coucou Amandine,
    J’ai visitĂ© les musĂ©es du Capitole que j’ai vraiment adorĂ©s (d’ailleurs j’en parle aussi dans mon dernier article) ! En revanche je ne connais pas les deux premiers musĂ©es dont tu parles. Ils ont pourtant l’air trĂšs intĂ©ressants. Bonne soirĂ©e, bises

    Aimé par 1 personne

    1. Ouiii j’avais lu ton article. Les musĂ©es du Capitole sont vraiment chouettes et il y a bon nombre de sculptures et statues impressionnantes!! A Rome l’avantage c’est qu’il y a de tout comme musĂ©es et mĂȘme les plus petits regorgent de surprises!
      Bonne journée, bises

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s