L’envers du dĂ©cor

Si vous suivez mon blog depuis quelques temps dĂ©jĂ  vous savez que mon amour pour Rome et l’Italie en gĂ©nĂ©ral n’est plus Ă  prouver. Je vous ai d’ailleurs Ă©crit un article sur les 10 endroits que j’aime le plus en Italie mais il faut savoir tout n’est pas toujours rose. Alors c’est parti, je vous laisse avec 10 choses qui me dĂ©rangent, qui m’Ă©nervent, qui me laissent perplexe ou me font doucement rire!

1° Ils sont beaucoup trop nerveux au volant. Vous risquez votre vie Ă  chaque fois que vous voulez traverser un passage piĂ©ton (mĂȘme si votre bonhomme est vert). Ils forcent le passage alors que celui de devant essaye tant bien que mal de se garer. Ils ne savent pas se garer d’ailleurs et/ou se garent n’importe oĂč: notamment sur les passages piĂ©tons.

2° Dans certains endroits de Rome les trottoirs sont si petits que finalement vous ĂȘtes obligĂ©s de passer sur la route et parfois les voitures sont garĂ©es dessus. Je vous laisse imaginer le calvaire quand je dois prendre la poussette double pour les jumeaux. Et ce n’est pas rare (du moins Ă  Rome) qu’il y ai des trous Ă©normes dans les rues et/ou sur les trottoirs.

L’Ă©tat du trottoir

3° Les bus et les trams (Ă  Rome): des fois ils passent des fois non. Si en gĂ©nĂ©ral ça fonctionne « plutĂŽt bien » je me suis dĂ©jĂ  retrouvĂ©e plusieurs fois sans bus ni tram et donc devoir rentrer Ă  pied.

Horaires aléatoires des trams

4° L’organisation concernant le passage des Ă©boueurs, c’est alĂ©atoire Ă  Rome. Si le centre ville est plutĂŽt bien entretenu il y a beaucoup d’endroits oĂč les conteneurs dĂ©bordent et les poubelles sont Ă©parpillĂ©es partout. Triste vĂ©ritĂ©. J’ai cependant notĂ© une lĂ©gĂšre amĂ©lioration depuis l’arrivĂ©e de ce fameux virus.

Conteneurs qui dĂ©bordent et encore lĂ  c’est raisonnable

5° PrĂ©voir une sortie peut devenir en casse-tĂȘte entre les choses qui sont prĂ©vues au dernier moment et celles qui sont annulĂ©es au dernier moment. Sans parler du retard qui pour certains est banalisĂ©. Partir Ă  l’heure Ă  laquelle tu dois arriver Ă  ton rdv ne choque pas plus que ça. Arriver avec 15 minutes de retard ? Pas de problĂšme non plus.

6° Toutes les plages ou presque sont privatisĂ©es: vous ĂȘtes libres de vous y promenez mais pour mettre sa serviette il faut payer son emplacement. Avec parasol ou non mais je trouve ça Ă©trange moi qui suit habitĂ©e Ă  nos belles plages de l’Ouest oĂč chacun se met oĂč il veut. Certains petits bouts de plage sont libres mais dĂšs qu’il fait chaud impossible d’avoir de la place.

7° Je suis française donc ils assument tous que je viens de Paris ou proche de Paris. Et bien non c’est ratĂ©. Mais ce n’est pas seulement un « problĂšme » italien. En gĂ©nĂ©ral j’y ai droit Ă  chaque fois que je voyage.

« Alors Paris c’est lĂ  et moi je vis lĂ  oĂč y’a le rond bleu, tu vois lĂ . Rien Ă  voir donc.« 

8° J’en ai parlĂ© il y a peu: leur fĂącheuse tendance Ă  ajouter un gout d’agrumes dans toutes leurs pĂątisseries et viennoiseries. AprĂšs cela dĂ©pend des goĂ»ts bien Ă©videment mais moi cela me frustre car j’adore les pĂątisseries :(!

MĂȘme dans les crĂȘpes, dommage car l’aspect est appĂ©tissant

9° J’adore le foot et dĂšs que j’ai le malheur de mentionner l’Equipe Nationale Française il n’est pas rare que j’entende murmurer « 2006 ». Bon j’avoue ça me fait plus rire qu’autre chose surtout que nous sommes passĂ©s Ă  autre chose (ou presque hahaha).

10° Une chose trĂšs Ă©trange dont j’ai appris la raison que beaucoup plus tard. On me pose souvent la question de savoir si il y a un bidet chez moi / en France. MĂȘme de la part de personnes que je n’avais jamais rencontrĂ©es avant. Le but Ă©tant seulement de nous mettre dans l’embarras et pour eux de se sentir supĂ©rieur. Parce que en gros on a une rĂ©putation un peu nulle d’ĂȘtre sale car on n’a pas de bidet, voilĂ … (ChĂ©ri a eu la gentillesse de m’expliquer la raison de cette question hahaha).

Je ne parle mĂȘme de pas la politique ni de l’administration qui laissent aussi Ă  dĂ©sirer.

Bon aller je m’arrĂȘte lĂ  pour aujourd’hui hahaha. Bien Ă©videment tous les Romains et Italiens ne sont pas comme ça et heureusement. Et chaque villes/pays Ă  ses propres problĂšmes mais je trouvais important d’ĂȘtre honnĂȘte sur ce point aussi :)! Et puis j’ai fini par m’y habituer (ou presque).

Qu’en pensez-vous? Et l’envers du dĂ©cor de certaines de vos destinations prĂ©fĂ©rĂ©es?

Des bisous,

Amandine

31 commentaires

  1. Rien n’est jamais parfait mais certains problĂšmes sont plus graves que d’autres comme le montre ton article.
    J’adore les fraises, j’adore les crĂȘpes, mais pas les deux en mĂȘme temps !! Pourquoi vouloir toujours tout mĂ©langer ? Les choses simples sont parfois les meilleures. ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis consciente que ceux que je prĂ©sente ne sont pas non plus Ă©normes mais je trouvais important de les montrer et d’ĂȘtre honnĂȘte :)!
      Ah moi je l’aurai adorĂ© la crĂȘpe si ils n’avait pas ajoutĂ© un arĂŽme d’agrume hahaha!
      Merci d’avoir pris le temps de commenter 🙂

      J’aime

      1. Pour les poubelles c’est quand mĂȘme un gros problĂšme qui peut devenir trĂšs grave.
        Ton article sort de l’ordinaire et on peut en tirer du positif, car tout n’est pas toujours rose mais le mettre en avant nous incite Ă  profiter au maximum des belles choses quand on a la chance de les avoir. 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. L’envers du dĂ©cor… C’est dommage, et pourtant il y en a toujours un… Je me demande vraiment quel est celui du Canada, car on a toujours droit aux cĂŽtĂ©s positifs d’ĂȘtre expatriĂ©s lĂ -bas, ah ah ! Mais c’est chouette de se rendre compte que rien n’est idĂ©al, oĂč qu’on aille… Il faut accepter les supers cĂŽtĂ©s et les moins bons Ă©galement ! 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Oui voilĂ , j’avais envie de partager ce cĂŽtĂ© un peu moins beau d’une ville et d’un pays que j’aime de tout mon cƓur! Ah oui moi aussi je serai curieuse de le connaitre hahaha!
      Exactement c’est un tout, on ne peut pas toujours avoir que les bons cĂŽtĂ©s :)!

      J’aime

  3. J’adore ton article Amandine ! Il est top ! Car oui, l’on a souvent tendance Ă  ne voir que le bon cĂŽtĂ© des choses lorsque l’on ne passe que quelques jours de vacances Ă  un endroit… mais Ă  long terme, c’est sĂ»r que l’on a bien le temps de voir tous les dĂ©fauts d’une ville ou d’un pays (c’est comme en amour dans le fond, ah ah ! 😂). Perso j’ai passĂ© quatre jours pleins Ă  Rome et bien sĂ»r, je n’ai pas vu tout ça ! En revanche en Sicile, j’ai bien eu le temps de me rendre compte qu’il y avait un Ă©norme problĂšme de saturation des dĂ©chets… Gros bisous.

    Aimé par 1 personne

  4. Hellooo, c’est un article intĂ©ressant et ça fait dĂ©culpabiliser sur certaines habitudes qu’on a 🙂 Je retiens de Rome les beaux monuments certes mais surtout les rues dĂ©gueulasses. Oui, j’ai trouvĂ© que c’Ă©tait trĂšs sale et que les poubelles dĂ©bordaient de partout, c’est bien dommage !

    Aimé par 1 personne

      1. Exactement, un touriste ne ferait pas forcĂ©ment attention Ă  ces dĂ©tails et pourtant! J’avoue ne pas pouvoir comparer avec Paris car je n’y suis allĂ©e qu’une fois pour une journĂ©e hahaha!
        Bisous

        J’aime

  5. La 7 je crois, « ĂȘtre de France = vivre Ă  Paris », ça fait 4 ans qu’on me demande si je vis Ă  Paris… C’est drĂŽle de voir le rayonnement de la capitale mĂȘme Ă  10 000 bornes de la France, mais au bout d’un moment, c’est un peu relou. Les jours oĂč j’ai le courage, j’explique que je vivais prĂšs de la Belgique et il faut expliquer que la Belgique est un pays… (Pas le mĂȘme rayonnement du tout!)

    Je ne connais pas du tout l’Italie et je n’imaginais pas Rome tout Ă  fait de cette maniĂšre notamment pour les trottoirs et le ramassage des poubelles.Le bidet, tu n’es pas la premiĂšre blogueuse Ă  en parler. C’est trĂšs drĂŽle cette spĂ©cificitĂ© italienne. (Je voue un culte Ă  la douchette en Asie… je comprends les italiens avec leur bidet!)

    Aimé par 1 personne

    1. VoilĂ , pour les gens en France il n’y a que Paris…En plus je vis dans une petite ville donc mĂȘme quand j’explique d’oĂč je viens c’est compliquĂ© hahaha!

      Ah moi non plus je ne m’attendais pas Ă  cela en arrivant. AprĂšs cela dĂ©pend effectivement de oĂč tu vis Ă  Rome, etc.
      Oui les italiens et le bidet c’est quelque chose, je les comprends aussi mais c’est vrai que le faite qu’on me pose la question juste pour essayer de m’embarrasser je trouve ça nul hahaha… Merci pour ton commentaire 🙂

      J’aime

  6. J’adore l’Italie et Rome mĂȘme si je connais peu et en qualitĂ© de touriste seulement ^^
    C’est vrai que je me rappelle qu’Ă  chaque fois Ă  l’hĂŽtel on avait un bidet ! quant Ă  la conduite italienne c’est sĂ»r que lĂ  je ne m’aventurerais pas Ă  passer au rouge !

    Aimé par 1 personne

    1. AAAAH quelqu’un qui me comprend, surtout pour le bidet hahaha!! Ah oui c’est vrai que je ne l’ai pas Ă©crit mais j’ai aussi eu droit Ă  la baguette sous les aisselles et autres clichĂ©s un peu nuls hahaha! Mais bon maintenant j’en ris plus qu’autre chose :)!

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s